[Bilan] Mars 2018

Nous sommes (déjà) en avril, il est donc temps de faire un petit point sur le mois qui vient de s’écouler ! Ce ne fut pas un mois brillant en nombre de lecture mais il le fut en terme de qualité, puisque qu’il n’y a eu que des coups de cœurs ! Au programme donc : de la fantasy historique, du jeunesse et de l’historique/policier !

detective_de_freud_OBC

Lire la suite de « [Bilan] Mars 2018 »

Publicités

[Chronique] Royaume de vent et de colères – Jean-Laurent Del Soccoro

Royaumes de vent et de colères est le premier roman de Jean-Laurent Del Soccoro. Publier il y seulement trois ans, j’ai eu étonnamment beaucoup de mal à le trouver en librairie.  Alors quand je l’ai enfin croisé en rayon, je n’ai pas hésité ! J’en attendais beaucoup de ce livre et de cet auteur, et je dois dire que je n’ai pas été déçus ! Je vous invite donc à me suivre à travers le dédale de Marseille où souffle un mistral brûlant !

couv8942352

Le mot de l’éditeur

1596. Deux ans avant l’édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s’oppose à Henri IV, l’ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi. À La Roue de Fortune se croisent des passés que l’on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s’essaie à un métier sans arme. Les pions sont en place. Le mistral se lève. La pièce peut commencer.

 

« Depuis les toits, je regarde Marseille, ses rues étroites et sa foule qui grouille sur ses places puantes. Notre royaume de boue et de misère. »

Nous sommes en 1596, les Guerres de Religion sont sur le point de prendre fin . Henri IV reconquiert petit à petit son royaume face à la Ligue catholique qui refuse de voir un prince protestant, même convertie, monter sur le trône de France. Marseille est le dernier bastion de cette résistance, et a fait sécession du reste du royaume et à proclamer la République. Dans cette ville en état de siège, se forme un huit clos chaud et étouffant où ce croise cinq êtres totalement différents mais dont la colère les rapproche…

Lire la suite de « [Chronique] Royaume de vent et de colères – Jean-Laurent Del Soccoro »

[Top] Les livres SFFF qui m’ont marqués #moisdelimaginaire

En l’honneur du Mois de l’Imaginaire, qui se déroule tout le long du mois d’octobre, j’avais envie de vous parler de tous ces livres en lien avec l’imaginaire qui ont marqué ma vie de lectrice. Vous retrouvez sûrement des titres très connues, mais j’espère que vous ferez aussi de jolies découvertes !

mois-de-limaginaire

Qu’est-ce que le Mois de l’Imaginaire ?

Le Mois de l’Imaginaire, annoncé lors des Imaginales 2017, est un évènement dont le but est de mettre en avant les littératures de l’imaginaire (science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux, etc). Durant tout le mois d’octobre, de nombreux événements sont prévus : dédicaces, tables rondes, master class, concours, opérations commerciales…

 

Les premiers amours

On commence toujours un voyage quelque part, et les titres qui vont suivre ont cette place particulière pour moi : celle des toutes premières lectures, qui façonnent notre imaginaire, et nous emmènent pour la première fois vers d’autres rivages.

Lire la suite de « [Top] Les livres SFFF qui m’ont marqués #moisdelimaginaire »

« Nous avons l’avenir. Nous avons la colère, et nous avons l’espoir »

Peu connus du grand public, Estelle Faye a pourtant été une véritable révélation dans le milieu de la littérature de l’imaginaire francophone avec sa trilogie La voie des oraclesUn éclat de givre, ou bien encore Porcelaine. Son dernier né, Les Seigneurs de Bohen aux éditions Critic, a largement fait le tour des blogs littéraires, et ce, avec d’excellentes critiques. A vrai dire, même sans avis positif, je me serais laissée tenter par ce roman dont la couverture est tout simplement magique !

couv75182856

Résumé de l’éditeur :

Je vais vous raconter comment l’Empire est mort.
L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

L’avis d’Isabeau :

Il y a des livres comme ça, où dès les premières pages nous savons que ce sera un coup de cœur et qu’il va nous bouleverser. C’est ce qui m’est arrivée avec Les seigneurs de Bohen d’Estelle Faye.

Lire la suite de « « Nous avons l’avenir. Nous avons la colère, et nous avons l’espoir » »